PROJET IMMOBILIER 1

J’ai débuté mon parcours pour l’immobilier, plus précisément par l’achat d’un terrain en vue de faire construire. Peu à peu, vous trouverez ici pour le récit de cette ‘Aventure’, car je crois qu’il n’y a pas d’autres mots aujourd’hui pour qualifié cet investissement. Malgré toutes les étapes, j’ai su tenir bon…

C’est bien la leçon que je retiens de ce premier projet, et je pense que tout les autres projets à venir auront ce retour, entre autre.

Novembre 2019,

Je viens de signer le compromis de vente pour un terrain de 1500 m2, hors lotissement, dans un village de campagne, situé à 40 mns de chambéry, environ 60 mns de lyon. Le terrain n’est pas très cher, mais il n’est pas non plus viabilisé. Il faut prévoir les raccordements, puis faire faire une première étude de sols, par rapport à l’assainissement individuel. Je contacte une société, recommandée par des proches, pour faire cette étude. Un interlocuteur agréable. Pas besoin de prendre rendez-vous, il suffit de valider le devis et sous une quinzaine de jours je devrais avoir le retour. Je lui transmets toutes les données, valide le devis . Tout va bien. Le projet avance.

Décembre 2019…

Les jours passent, et toujours rien. Nous sommes tout juste avant les vacances de Noel, j’aurais certainement le retour à la nouvelle année.

Janvier 2020

Je relance la société, car les délais sont un peu longs à mon gout. Après plusieurs relances, fin janvier, je reçois enfin le précieux rapport. Petit HIC, sur la page de présentation, je vois qu’il ne s’agit pas de la localisation de mon terrain, mais d’un autre situé non loin. Surement une erreur sur le plan. Pour levé le doute, je file sur place… Rien. Je file pour le terrain d’à côté, et la une trace de trous, rebouché…

Voilà comment ce projet de construction à commencer, par une étude de sol faite sur le mauvais terrain. Je recontacte la société, et lui fait ma remarque. Bien évidemment c’est lui le pro, moi je n’y connais rien, c’est tout juste s’il ne m’engueule pas. Le soir même , certainement par acquis de conscience, il va voir et s’aperçoit de son erreur. Je reçois le lendemain, un nouveau rapport, mais pas une seule ligne d’excuses ni pour le retard prit et ni pour son erreur.

Nous sommes fin Janvier 2020. Je viens de perdre quasiment deux mois sur le dossier. En parallèle, j’ai enfin finalisé mes plans… Il n’y a plus qu’à faire faire la seconde étude de sol, G2 AVP.

Il y a des dates dont on aimerait ne pas se souvenir 17 mars 2020… le confinement. Même si directement cela n’a pas impacté mon projet, il a eu , encore une fois du retard. L’étude de sol (G 2 AVP )à tarder à être faite, et pour combler le tout, le retour du rapport n’était pas très bon, au point ou il a fallut revoir le projet, dans son implantation, et également l’intérieur. (on tourne le projet à 90 degré)

Juillet 2020

J’ai enfin la seconde version du projet et revalidation du nouvel emplacement par rapport à l’étude de sol. C’est Ok. Tout est bon pour déposer enfin mon permis de construire. A un détail prêt, juillet, bientôt Aout, un gros moment pour tout ceux qui travaillent dans le bâtiment. La société de construction est débordée, ils essayent ‘ de faire au mieux avant les vacances’, font appellent à la sous-traitance, mais là aussi, des erreurs nombreuses et variées sur les plans, des aller et retours incessants, pour finalement déposé le fameux dossier, au mois d’octobre 2020.

J’obtiens le permis au mois de décembre 2020, ensuite l’affichage pour 3 mois (réglementaires). Mars, je suis censée acheter le terrain, et une fois de plus, un grain de sable, la chargée de clientèle de la banque zappe totalement le dossier, je passe mon temps à relancer, finalement j’aurais tout pour fin mai, ensuite il faut attendre les 11 jours de rétractation, ainsi que la mise à disposition des sommes pour la signature chez le notaire. Celle-ci ne se fera qu’en juillet 2021…

Juillet 2021

Je finalise mon projet de cuisine chez une enseigne comme il y en a partout. Il faudra bien revalider la date de la commande quelque mois avant, et valider les côtes. La chargée de clientèle, une ancienne de mes cliente m’assure qu’elle fera le nécessaire. Je vois s’approcher la fin de l’année sans qu’elle me recontacte, du tout c’est moi qui la relance, elle m’assure qu’on a le temps, et qu’on peut se revoir en début d’année.

Mon projet de cuisine

Un rendez vous est fixé pour janvier, et là elle semble découvrir que mon chantier à très bien avance, et que sa commande de juillet, n’a pas été validé, obligée de revalider tout les éléments, et une livraison pour fin mars…Le chantier a démarrer fin juillet 2021, pour une remise des clés fin février 2022. Un mois pour faire les peintures,… le timing me convient. Sauf que fin février je contracte le covid, et là à plat. Des semaines à me remettre, la peinture n’avance pas du tout, la cuisine est livrée et stockée dans le garage sur palette. Une petite traversée du dessert à titre professionnel et personnelle, mais sans comparaison à d’autre.

Il y a des moment ou l’on doute tellement de ce que l’on fait. Clouée au lit avec ce covid, je psycote. Je décide pour me rassurer que passer une annonce pour la location de ma maison. Trois petits jours ont suffit à me rassurer, et cela va même plus loin, « 10 contacts en trois jours « me dit un investisseur, mais « tu n’as pas besoin d’autant de locataires, mais juste d’un. Le loyer est trop bas, remonte le montant. » Et là rebelotte, je file dans mes calculs de rentabilité, avec cette variante, NUE ou MEUBLEE? Idéalement, MEUBLEE, mais autour de moi, tous me disent une maison en meublée ici, tu ne louras jamais…A nouveau, mes petits calculs, et je laisse filer… ras le bol de ce projet, au pire, je le revends…

Mai 2022

Par hasard, je croise des anciens clients, et au fil de la discussion, ils ont cru comprendre que je faisais construire une maison, peût-être destinée à la location. Leur fils recherche une maison à louée avec sa compagne, mais ne trouve rien. Le lundi suivant, le fils m’appelle, et je lui confirme que je vais mettre en location meublée. On convient d’un rendez vous. Ils sont emballés par la maison, (pas encore terminée) et le bout de terrain qui va avec. Trois jours de réflexion, et ils me rappellent. Ils aimeraient avoir cette location, et si c’est bon pour moi, c’est ok également pour eux.

A cette date, il me reste les peintures (murs, plafonds), les revêtements de sol (carrelage des 3 chambre), la pose de la cuisine, du lave main, de la vasque, des placards, des luminaires… la liste s’allonge, ainsi que de commander le mobilier (non listé à la base). En résumé, il me reste tout à faire.

Les week-end et les vacances a faire les travaux, … pas ou peu de repos, les matériaux qui viennent à manquer, les entreprises (professionnelles qui n’ont pas de stocks) il faut se rabattre sur un choix différents (plus grand public). La course pour choisir le mobilier, les luminaires, …C’est la course.

1 sept 2022

Aujourd’hui, si je revends cette maison en location, je peux espérer une plus value entre 80 000 à 100 000 euros, non déduit l’impact fiscal, auquel j’ajoute un terrain une valeur de 70 000 euros. Donc ce principe de gagner de l’argent via l’immobilier fonctionne bien. Pour mon cas il a fallu trouver une très bonne opportunité de terrain.

6 sept.

Plans de travail posés, cuisine partiellement terminée. Juste les plinthes ainsi que les évacuations de l’évier… Idem pour la salle de bains, meuble vasque et miroir posés, reste les évacuations. Peu à peu, il me semble que j’avance bien…

12 sept 2022.

La cuisine est posée en totalité. Reste quelques finitions. Je pense pas me trompée en disant que cette semaine ca doit être quasiment terminé.

19 sept 2022.

Le dernier week end de travaux. Il reste à ranger les outils, débarrasser les dernière choses qui trainent. La semaine prochaine, un tit coup sur les extérieurs, la tondeuse, le nettoyage entier, et elle sera enfin prête pour mes locataires.

27 sept 2022

Voila, le bail est signé, les locataires à priori ravis d’arriver dans cette maison. J’ai courus toutes la journée, pour finaliser.

Donner tous les documents obligatoires, nécessaires. Cela va me sembler étrange après avoir mis autant de moi, de mon temps, tout d’un coup plus rien à faire la bas… des week-end qui vont reprendre un sens de week-end.

Il sera temps après de faire un bilan de ce projet.

Pour ceux que ca intéressent, un récapitulatif financier du projet, avec les annotations pour les imprévus sera bientôt disponible.

Pour ce projet qui touche à sa fin ici, un autre en prévision bientôt, avec l’analyse complète . Comme expliquer plus haut, mes doutes, mes errances mais aussi mes certitudes.